•  

    Rose des vents en breton

    La Bretagne est une terre baignée par la mer. Elle a donné naissance à de nombreuses générations de marins qui ont dû composer avec les vents. À les côtoyer, ils ont appris à les reconnaître, à les exploiter intelligemment mais aussi à s’en méfier. 
    Les noms de « Suroît  », « Noroît », « Nordet » ou « Suet » reviennent régulièrement dans la littérature maritime et sont encore employés de nos jours. Le vent porte le nom de la direction d’où il vient. Les directions dominantes du vent pour la Bretagne s’étendent du sud au nord-ouest et au secteur est. Le vent de sud-est « Suet » se fait plus discret et précède souvent le vent de « Suroît ».

    Rose des vents en Bretagne

     

    les vents sont mesurés grâce à l'échelle de Beaufort

     

    L'échelle de Beaufort, bien connue des marins, permet d'évaluer la force du vent par la simple observation de ses effets en mer et sur terre. Cette échelle, mise au point en 1805 par un amiral de la marine britannique, est très utile pour reconnaître la force du vent.

    L'échelle de Beaufort évalue la force du vent par degrés successifs, numérotés de 0 à 12 :
    Force 0 = mer calme. La mer est comme un miroir. Sur terre, la fumée des cheminées monte droit (vitesse du vent inférieure à 1 nœud).
    Force 1 = très légère brise. En mer, on observe quelques rides sur l’eau sans aucune écume. Sur terre, la fumée des cheminées indique la direction du vent (vitesse du vent de 1 à 3 nœuds, soit 1 à 5 km/h).
    Force 2 = légère brise. En mer, on observe des vaguelettes ne déferlant pas. Sur terre, on sent le vent sur le visage (vitesse du vent de 4 à 6 nœuds, soit 6 à 11 km/h).
    Force 3 = petite brise. En mer, on observe de très petites vagues commençant à déferler et quelques petits moutons. Sur terre, les drapeaux flottent (vitesse du vent de 7 à 10 nœuds, soit 12 à 19 km/h).
    Force 4 = jolie brise. En mer, on observe de petites vagues et de nombreux moutons. Sur terre, les poussières s'envolent et les petites branches plient (vitesse du vent de 11 à 15 nœuds, soit 20 à 28 km/h).
    Force 5 = bonne brise. En mer, on observe des vagues modérées et de faibles embruns. Sur terre, les sommets des arbres s'agitent (vitesse du vent de 16 à 20 nœuds, soit 29 à 38 km/h).
    Force 6 = vent frais. En mer, on observe des lames, des crêtes d'écume et des embruns. Sur terre, le vent siffle (vitesse du vent de 21 à 26 nœuds, soit 39 à 49 km/h).
    Force 7 = grand vent frais. En mer, on observe des traînées d'écumes et les lames commencent à déferler. Sur terre, tous les arbres s'agitent et on a du mal à marcher contre le vent (vitesse du vent de 27 à 33 nœuds, soit 50 à 61 km/h).
    Force 8 = coup de vent. En mer, on observe des tourbillons d'écume à la crête des lames et des traînées d'écume. Sur terre, quelques branches cassent (vitesse du vent de 34 à 40 nœuds, soit 62 à 74 km/h).
    Force 9 = fort coup de vent. En mer, les lames déferlent et les embruns limitent la visibilité. Sur terre, le vent peut endommager les bâtiments (vitesse du vent 41 à 47 nœuds, soit 75 à 88 km/h).
    Force 10 = tempête. En mer, on observe de très grosses lames commençant à déferler en rouleaux et de longues crêtes couvertes d'écume. Sur terre, on observe de gros dégâts (vitesse du vent de 48 à 55 nœuds, soit 89 à 102 km/h).
    Force 11 = violente tempête. En mer, on observe des lames exceptionnellement hautes et la mer est recouverte d'écume soufflée par le vent. Sur terre, on observe de très gros dégâts (vitesse du vent de 56 à 63 nœuds, soit 103 à 117 km/h).
    Force 12 = ouragan ou bombe météorologique en zone extratropicale. La mer est blanche d'écume, l'air plein d'embrun. La visibilité est presque nulle. Sur terre, les dégâts sont très importants (vitesse du vent supérieure à 64 nœuds, soit 118 km/h). 

     

    Le vent , la mer, une histoire de marins

     

    Yann Fanch Kemener : plac'hig eusa 

    une bien jolie balade en breton ;)

     

    kenavo ! bisous !

     


    4 commentaires
  •  

    6 JOURS EN FINISTERE

    OU LE BOULEVERSEMENT D'UNE VIE

     

    Demat mes amis(es)

    Mes grandes balades dans le Finistère se terminent, je n'ai passé que quelques jours en juin et comme je n'y vis pas encore, je vous posterai de temps à autre une petite photo inédite...

    J'ai par contre pris tellement de photos que je ne peux toutes les poser sur un ni même plusieurs articles.

    j'ai donc passé quelques heures à réaliser une vidéo. cela m'a pris du temps car j'ai voulu tenter de synchroniser les images avec la musique qui est sublime. Ce n'est pas parfait, mais un bon début. j'ai glissé un poème sur la fin.

    la seule chose importante à retenir dans toute cette aventure, ce sont les paysages sublimes du Finistère et à travers mon blog , j'espère humblement vous avoir transmis cet amour inconditionnel et fou pour ce département.

    Merci à vous pour les commentaires que vous avez laissés tout au long de ces balades.

    Si vous regardez cette vidéo, n'oubliez pas de mettre le son ;) et vous pouvez mettre en grand écran

     

     

     

     

    Trugarez, kenavo

    merci, au revoir ! 


    3 commentaires
  •  

     

     

    Magie au fond des bois

     

    Voici la création d'un fond d'écran, inspiré par les légendes de la forêt de Brocéliande ... sur photoshop, bien sur.

    un bisou à tous les amis(es) venant de Bretagne et d'ailleurs ;) 

     


    4 commentaires
  •  

     

    Voici une artiste bretonne, Gwennyn,  que j'aime beaucoup depuis récemment, grâce à ma gentille petite amie Bretonne Thalie, l'adresse de son blog Breton se trouve dans mon menu latéral, n'hésitez pas à aller la visiter, une très très gentille personne que je connais depuis un certain temps et elle vaut le détour ;) 

    Merci encore Thalie ;)

     

    Gwennyn " kan ar bed " ( " Chant du monde " )

     

     

    Les paroles en breton

     

    Paroles de Kan Ar Bed

    Dont’ra, don’t a ra, don’t a ra eus penn an hent 
    Dre an nozvezhioù loar-gann 

    Dont’ra, don’t a ra, don’t a ra a-bell ma mab
    Dont’ra, don’t a ra, don’t a ra a-bell 
    Erru ken kozh hag an Douar

    E tarzh an deiz
    ‘Tasson e Breizh
    Kan ar bed

    Kanañ, diskanañ, diskanañ a rumm da rumm
    Kanañ, diskanañ a-holl-viskoazh
    Kanañ, diskanañ a-viken
    E tarzh an deiz
    ‘Tasson e Breizh
    Kan ar bed 

    Kanañ, diskanañ, diskanañ war don ar bed… 

     
    la traduction :
     
    CHANT DU MONDE 
    Elle vient, elle vient, elle vient par les chemins 
    Les nuits de pleine lune

    Elle vient, elle vient, elle vient de loin, mon fils
    Aussi âgée que la Terre

    A l’aurore (explosion du jour)
    Résonne en Bretagne
    Le chant du monde
    Chant et déchant, chanter de génération en génération
    Chant et déchant depuis toujours
    Chant et déchant à jamais
    A l’aurore
    Résonne en Bretagne
    Le chant du monde
    Chant et déchant, chanter sur la tonalité du monde…
     
     
     

    Gwennyn " Kan ar bed"

     

    J'aime beaucoup ce chant nous faisant revenir aux origines du monde,  chant allégorique à la Bretagne ;)

     

    Concernant Gwennyn

     

    Elle s’habille, chante, vibre en breton. À l’aube de son 5ème album, Gwennyn n’a jamais aussi bien représenté la Bretagne : une musique actuelle, inspirée, libre de ses mouvements et bien sûr les tenues imaginées par le brodeur quimpérois Pascal Jaouen, qu’elle revêt lorsqu’elle monte sur scène.

    Son dernier album « Avalon » est sorti le 18 novembre 2016. Sa veine bretonne, très pop actuelle emporte le grand public qui la plébiscite  sur les plus belles scènes de Bretagne, mais aussi en Europe (Espagne, Suisse, Allemagne et Autriche) puis en Asie. 

    source : https://gwennyn.com/


    3 commentaires
  •  

    LES ROCHERS DE SAINT GUENOLE ( 29 FINISTERE)

     

     

    Les Rochers de Saint-Guénolé

    Fabuleux remparts de pierre sur lesquels viennent se briser des vagues de plusieurs mètres de haut, les rochers de Saint-Guénolé protègent la cité portuaire des flots tumultueux de l’Atlantique.

    Témoins de sinistre mémoire de drames liés à des disparitions malheureusement tragiques, les Rochers de Saint-Guénolé sont aujourd’hui une des attractions touristiques naturelles majeures du Pays Bigouden en toutes saisons, et par n’importe quel temps.

    Par temps calme ou lors de tempêtes d’equinoxe, des visiteurs viennent y prendre des photographies toutes plus impressionnantes les unes que les autres ou y filmer la mer en furie.

    Des noms extraordinaires ont été donnés aux excavations les plus dangereuses comme Le Trou du Diable, etc…

     

    Les rochers de Saint Guénolé

     

    Nous avons visité, l'avant dernier jour de nos vacances en juin 2017, les rochers de Saint Guénolé, tout près de Penmarc'h et c'est en prenant les photos autour du phare de Penmarc'h que mon mari a aperçu au loin ces rochers, avec l'océan qui commençait à se déchaîner, c'est donc un pur hasard qui nous a menés à ce magnifique endroit, dans lequel nous sommes restés pas mal de temps pour prendre des dizaines de photos de ce spectacle incroyablement beau de ces grosses vagues qui viennent s'écraser sur ces magnifiques rochers, dressés comme une forteresse...

     

    Les rochers de Saint Guénolé

     

    C'est un spectacle envoûtant ! 

     

    Les rochers de Saint Guénolé

     

     

    Les rochers de Saint Guénolé

     

     

    Les rochers de Saint Guénolé

     

    Les rochers de Saint Guénolé

     

    Les rochers de Saint Guénolé

     

    Regardez la forme des rochers !

    sont  ce l'érosion, le temps, la pluie , le vent  qui ont façonné ces rochers de cette façon ?

    on peut le penser...

    mais j'en ai vu certains... on aurait dit carrément des personnes ou des animaux statufiés...

    la magie serait elle passée par là ???

     

    Les rochers de Saint Guénolé

     

     

    Les rochers de Saint Guénolé

     

    enfin pour terminer cette magnifique promenade, voici une vidéo, qui ne m'appartient pas, mais qui vous fait voir une vraie tempête sur ce même lieu  ;)

     

    KENAVO les amis(es)  

    Morgane ! ;)

    Noz vat !

     

     


    5 commentaires