• Pointe Saint Mathieu (29)

     

    Jolie balade à la pointe de Saint Mathieu

    Résultat de recherche d'images pour "pointe de saint mathieu carte"

    Voici pour nous une bonne balade d'environ 80 kms en ce lundi 26 juin 2017, départ de la presqu'île de Crozon.

     

    Cette balade commence lorsque nous passons sur le pont de Térénez,

    rappelez vous, dans la balade précédente au Ménez Hom, on le voyait au loin,

    le voici donc d'un peu plus près... il traverse l'Aulne...

    un clic sur chaque image pour les voir en plus grand

     

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)

     

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)

     

    l'histoire du pont

    Depuis toujours, pour les habitants de Landévennec, d'Argol, de Telgruc, de Camaret ou de Crozon, pas moyen d'échapper à la traversée de l'Aulne s'ils veulent rallier Brest ou le Faou. À moins d'effectuer un détour de près de 30 kilomètres en remontant la rivière jusqu'à Châteaulin.
    Sur l'Aulne, comme ailleurs, c'est un bac à vapeurs qui, pendant plusieurs siècles, a permis le passage.
    En 1909, la construction d'un pont suspendu, situé à 1.300 mètres en amont du bac et permettant la traversée du passage de Terenez est envidagée. Cette solution laisse, aux navires remontant l'Aulne, l'entière largeur du chenal.
    En 1914, la guerre interrompt la construction et le fonctionnement du bac. Les travaux reprennent en 1920.
    Le 13 décembre 1925, le 1er pont de Terenez ouvre à la circulation.
    Il est appuyé sur d'imposantes piles de maçonnerie de 68 mètres chacune, d'une longueur de 350 mètres à 38 mètres au-dessus du niveau de la mer. De ce fait, le pont de Térénez est alors l'un des premiers et des plus beaux ponts de France, et le plus grand d'Europe.
    Mais ce pont est atteint d'une maladie incurable, le cancer du béton.
    Sous surveillance depuis 1992, il ne pouvait être maintenu sans subir des travaux, sans la réparation indispensable des sommiers des pylônes et en supposant la bonne tenue des fondations des piles.
    En 1998, le comité de pilotage, constitué des représentants du Conseil général et des élus locaux, décide finalement la construction d'un nouvel ouvrage à côté du pont actuel.
    Les études techniques s'orientent vers un ouvrage suspendu à haubans, avec piles principales en rive et viaducs d'accès courbes pour éviter les virages en "tête d'épingle".
    L'architecte Charles Lavigne et l'ingénieur-conseil Michel Virlogeux, ont poursuivi leurs recherches et multiplié les esquisses pour parvenir à une silhouette aérienne. La route, au tracé en fer à cheval, est posée sur deux pylônes aux formes épurées, inclinés, qui marquent, comme l'ancien pont, un signal monumental dans l'axe de la vallée.
    En 2007, le relais est passé aux bureaux d'études, aux ingénieurs, techniciens et compagnons du groupe Vinci Construction. 


    Le nouveau Pont de Térénez s'est ouvert à la circulation le 17 avril 2011.
    Exceptionnel dans ses formes et ses techniques, le Pont de Térénez est un ouvrage d'art remarquable, de classe internationale.
    Premier pont courbe à haubans de France, il allie élégance et performance : sa forme aérienne et esthétique a été imaginée pour déjouer les pièges de ce site sensible et encaissé. Il détiendra le record du monde de portée pour une travée courbe, qualité qui lui permettra d'offrir des virages d'accès moins dangereux.
    le Président du Conseil général, Pierre Maille, a inauguré le pont le 16 avril 2011. La mise en service du pont permet désormais de lancer la procédure de déconstruction de l'ancien pont.

    Ce nouveau Pont de Térénez est un maillon essentiel de la liaison entre le Pays de Brest et la Presqu'île de Crozon. Chaque jour, jusqu'à 8000 véhicules empruntent cet itinéraire stratégique pour le développement économique, social et culturel de la péninsule finistérienne. La préservation et l'assurance d'une liaison efficace et sûre vers Brest sont primordiales pour ce territoire naturellement enclavé.

    Quelques chiffres-clés :
    - Premier pont courbe à haubans de France.
    - Record mondial pour une travée courbe haubanée.
    - 515 mètres de traversée de l'Aulne.
    - 99 mètres : hauteur des pylônes (environ 30 mètres de plus que ceux de l'actuel pont).
    - 12.500 m2 de béton.
    - 27.500 m2 de surface coffrée.
    - 72 paires de haubans.

    source : http://www.auray.org/villes/pont-de-terenez.php

    Vue sur l'Aulne, du belvédère ( partie de l'ancien pont)

     

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)

     

    Petite halte le long de la route pour se restaurer,

    jolie vue sur le Fort de Bertheaume en arrière plan

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)

    Arrivée à Saint Mathieu, petite balade autour de la pointe pour admirer les paysages

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)  La pointe Saint Mathieu (Finistère)

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)   La pointe Saint Mathieu (Finistère)

    il  y a beaucoup de chemins pédestres tout autour du site

    Voici le phare de la Pointe Saint Mathieu

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)  La pointe Saint Mathieu (Finistère)

     

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)  La pointe Saint Mathieu (Finistère)

     

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)

    Le phare de Saint-Mathieu est situé sur la pointe qui porte son nom. Ce "bout de terre", le plus à l'ouest de France, est une des plus impressionnantes pointes bretonnes car l'océan Atlantique y occupe les trois-quarts de l'horizon. Saint-Mathieu, qui était au XIVème siècle une ville importante, n'est plus aujourd'hui qu'un village célèbre pour les ruines de son église abbatiale et son phare de 58 m..

    Une légende bretonne
    Au coeur du Pays d'Iroise, subsistent les ruines d'un monastère qui possède comme relique la tête de Saint Mathieu... L'histoire commence au VIème siècle lorsque des marins bretons partent en Ethiopie pour faire du commerce et qu'ils y découvrent les reliques de Saint Mathieu. Après de longs jours en mer, alors qu'ils se trouvent aux abords de la Pointe Saint-Mathieu, un vent violent déclenche une tempête. Effrayés, les marins invoquent Saint-Mathieu pour les sauver. On dit qu'alors le roc se fendit en deux, ouvrant un passage qui permit aux marins de rentrer sains et saufs au port du Conquet. En signe de reconnaissance, ils déposèrent le crâne de Saint-Mathieu sur la pointe la plus proche de l'incident et Saint-Tanguy y fonda un monastère. Les reliques furent d'abord conservées dans ce monastère bénédictin puis dans l'abbaye des XIIème et XVIème siècles. Même si la relique de l'évangéliste a disparu depuis longtemps, le lieu se souvient encore de son passage.

    Des lampions au feu électrifié 
    Surnommée "la proue de l'Ancien Monde", la Pointe Saint-Mathieu est chargée d'histoire. Le phare date de 1835, aux côtés des ruines de l'abbaye construite entre 1150 et 1250. Mais déjà en 1692, trois rangées de lampions superposées dans une lanterne furent intallées au sommet de la tour de l'abbaye. Puis en 1740, les bateaux se repéraient grâce à un feu à 60 réverbères dans une lanterne vitrée. Il faudra attendre le mois de février 1821 pour que le feu à huit réflecteurs tournants Bordier-Marcet entre en service. Le 15 juin 1835, la construction du phare est achevée pour remplacer l'ancienne tour à feu attenante à l'abbaye. A cette époque, des logements pour les gardiens furent construits. En 1931, le feu est électrifié, ce qui améliora les conditions de vie des "vigiles des mers". En juin 1963, la tour est peinte en rouge et blanc et marquée de l'inscription "Saint-Mathieu".

     

    Et voici l'abbaye Saint Mathieu de Fine Terre jouxtant le phare.

    Nous n'avons pu visiter cette abbaye en cours de rénovation.

    à coté la chapelle Notre-Dame des grâces

     

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)  La pointe Saint Mathieu (Finistère)

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)  La pointe Saint Mathieu (Finistère)

     

     

    « C'est la limite extrême, la pointe, la proue de l'ancien monde. Là, les deux ennemis sont en face : La terre et la mer, l'homme et la nature. Il faut la voir quand elle s'émeut, la furieuse, quelles monstrueuses vagues elle entasse à la pointe Saint Mathieu, à cinquante, à soixante, à quatre-vingts pieds ; l'écume vole jusqu'à l'église ou les mères et les sœurs sont en prières. Et même dans les moments de trêve, quand l'océan se tait, qui a parcouru cette côte funèbre sans dire ou sentir en soi : Tristes usque ad mortem ! »

     

    Cénatophe de Saint Mathieu

    mémorial national des marins disparus

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)

     

    Visite virtuelle du cénatophe, attendre le chargement

    http://auxmarins.net/images/documents/Visite_Virtuelle/marins.html

     

    à proximité du cénatophe

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)

    La pointe Saint Mathieu (Finistère)

     

    et encore quelques photos prises le long de la pointe

    avec cette surprenante sensation de se sentir au bout du monde

     Pointe Saint Mathieu (29)

     Pointe Saint Mathieu (29)

     Pointe Saint Mathieu (29)

     Pointe Saint Mathieu (29)

    et enfin, pour résumer toute cette balade, une petite vidéo qui révèle un peu plus la magnificence des ces paysages porteurs d'histoire

     

    à très bientôt, pour une nouvelle promenade, kenavo !

     

     

     

      

     

     

     

    « Retour au port...Elerinna »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Juillet à 13:06

    Que c'est beau ma puce et les explications sont bien agréables 

    A u moins, on comprend mieux ce que l'on voit 

    tu as une page remarquable , merci

    et tes photos sont superbes 

    gros bisous

    2
    Samedi 22 Juillet à 13:07

    ooh j'ai oublié 

    merci de m'avoir mis parmi tes amis 

    bisous

    3
    Samedi 22 Juillet à 13:37

    Bonjour Morgane

    Merci pour ce joli partage photos et ce petit reportage sur cette belle région

    Beaucoup de recherches, bravo

    Doux weekend et gros bisous R.♥

    4
    Samedi 22 Juillet à 14:01

    coucou la plus belle 

    un beau reportage photo et explicatif sur cette belle région que tu adores et à juste titre. 

    Effectivement des vues magnifiques grâce à tes photos d'excellences 

    et des explications simples et concises qui me donnent envie d'aller voir tout cela 

    Espère que vous allez bien tous les deux ... 

    Je vous souhaite à ce titre un bon week end pas  trop chaud 

    Pleins pleins de bisous gros 

    Maryline

    5
    Dimanche 23 Juillet à 14:31

    Trop contente de te revoir a nouveau avec ce magnifique  univers

    un univers qui te correspond bien tout est merveilleux .

    Gros bisous mjo ♥

    6
    Lundi 24 Juillet à 10:25

    Bonjour morgane

    Contente de pouvoir ,de nouveau ,communiquer ..

    Je vais changer le lien ..Belle région ,la bretagne ,

    j'y suis allée plusieurs fois et j'ai eu du beau temps..

    Bon début de semaine ,ma douce..bisous..tissia

    7
    Mercredi 26 Juillet à 12:25

    la bretagne une superbe région.. merci pour la balade

    amités

    nathie

    8
    Mercredi 26 Juillet à 17:29

    Merci gentille Nathie de ta visite sur mon blog, sois la bienvenue, bonne soirée *

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :