• Brandwen la plus belle femme du monde

     

    Brandwen la plus belle femme du monde Brandwen la plus belle femme du monde Brandwen la plus belle femme du monde

    Brandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du monde

    Les gens de Camaret croyaient que les plus belles filles du monde étaient les filles de la Presqu'Île de Crozon, jusqu'au jour où un étranger de passage leur dit:

    " J'ai vu à Lanildut une fille mille fois plus belle que la plus jolie fille de chez vous."

     

    Cela leur a fait un choc. Ils se sont réunis en conseil extraordinaire pour réfléchir. Il fallait faire quelque chose.

    Gurvan, un jeune pêcheur, fut désigné pour aller vérifier.

     

    Et c'est ainsi que quelques jours plus tard, il quitta Camaret à bord de son bateau, passa devant la pointe Saint-Mathieu et le soir, rentra dans la baie de Lanildut, en même temps que les pêcheurs du pays.

    Un pêcheur questionna Gurvan:

    " Qui es-tu ?

    - Gurvan de Camaret.

    -Que viens-tu faire ici ?

    - Quelqu'un est passé chez nous, et nous a dit qu'il y avait ici une femme mille fois plus belle que la plus jolie fille de la Presquîle.


    - C'est vrai, ici vit Brandwen, la plus belle fille du monde. Mais c'est une magicienne. Tu vois cette tour, en haut du village, c'est là qu'elle habite avec son père. D'ailleurs tu la verras tout à l'heure. Tous les soirs, elle vient se promener sur cette plage."

     

     

    Tous les pêcheurs reprirent leur travail, quand la porte de la tour s'ouvrit.

     

    Une jeune femme au bras d'un vieillard apparue. Ils traversèrent le village et partirent en direction de la mer, en passant devant Gurvan et les pêcheurs de Lanildut.

     

    Gurvan, à son passage, s'exclama:

    " Mais elle porte un masque d'or ! "

    Et un pêcheur lui répondit:

    " C'est une magicienne, elle transforme en statue tous ceux qu'elle regarde."

     

    La jeune femme arriva au bord de l'eau. Là, elle retira son masque d'or, laissant son regard errer sur la mer, et ses cheveux flotter au vent.

    Gurvan la regardait et pensait: comme elle est belle. Elle est plus belle que le coucher du 
    soleil sur la mer, plus belle que la goutte de rosée sur la fleur, plus belle que les vagues de la mer, plus belle que toutes les créations de la terre. Elle est si belle
     !!!

     

    Comme si elle avait entendu sa pensée, Brandwen se retourna. Son regard effleura les yeux de Gurvan. Et celui-ci ressentit comme une explosion dans son coeur.

    Devant la mer, Brandwen remis son masque d'or et retourna vers le village. Gurvan voulut la suivre, mais un pêcheur le retint:

    " Mais où vas-tu ?

    - Je veux lui parler !!!

    - Tu vois, elle t'a déjà ensorcelé... c'est une magicienne, elle n'est pas pour toi... ni pour personne d'ailleurs. Oublie la !!!! et rentre à Camaret demain."

     

    Gurvan suivit son nouvel ami, ils mangèrent ensemble, mais Gurvan était amoureux, et ne pouvait s'empêcher de penser à Brandwen.

    Après le repas, Gurvan ne pût s'empêcher de passer chez Brandwen. La fenêtre de sa chambre était éclairée. Alors Gurvan trouva une échelle et grimpa jusqu'à la fenêtre. Il frappa et Brandwen lui ouvrit, masquée d'or:

    " Qui êtes-vous ?

    - Je suis Gurvan, je vous ai vue sur la plage, et je voulais vous parler.

    - Laissez-moi tranquille, allez-vous en !!!

    - Avec qui, parles-tu ma fille ?

    - Ce n'est rien père, ce n'est que le vent."

     

    Et la fenêtre se referma. Gurvan se retrouva seul dans la nuit, il repartit sur la plage. Au milieu de la nuit, dans son rêve, il allait embrasser la belle Brandwen, quand on le réveilla en le secouant:

    " Gurvan, Gurvan !!! Réveille-toi !! Les hommes de fer viennent de débarquer sur la plage: ils vont encore tuer, voler et piller. Prends cette fourche et viens avec nous, il faut se battre."

     

    Gurvan et sa fourche suivirent les hommes du village. Ils coururent jusqu'à la plage, et là, sur la mer, Gurvan vit un dragon posé sur l'eau. De ses flans, sortaient en hurlant des géants habillés de fer, dans une main ils brandissaient une hache, et de l'autre, une troche.

     

    Alors les armes de bois ont affronté les armes de fer. Le sang coula sur le sable. Les premières maisons du village brûlaient, on entendait des cris de femmes et d'enfants torturés. C'est là que Brandwen, le visage dénudé, arriva sur la plage.

    " Assez ! La terre a bu assez de sang, arrêtez ce massacre !"

    Eblouis par sa beauté, les hommes aux bras de fer ont suspendu leurs gestes, alors Brandwen a plongé ses yeux d'or dans les yeux bleus des adversaires, et un à un, les a transformé en statues de pierre.

    Ils sont toujours là, sur la plage de Lanildut, usés, rabotés par le vent, les vagues et le sable, ils attendent le dragon qui  viendra les reprendre. Les survivants sont repartis en hurlant sur le vaisseau dragon qui disparut sur la mer. On ne les a jamais revus à Lanildut.

     

     

     

     

    Pendant toute la durée du combat, une mouette a survolé la plage. Après le départ des guerriers, elle a annoncé à Brandwen:


    " Brandwen, par ton pouvoir tu as délivré ce village. Maintenant, va sur la mer et cherche l'île des pierres. Quand tu l'auras trouvée, restes-y jusqu'à ce qu'elles reprennent le pouvoir qu'elles t'avaient donné."

    Brandwen pris une barque:

    " Je ne reviendrai à Lanildut que libérée de mon pouvoir."

     

    Les vents et les courants guidèrent la barque, et au bout de trois jours et trois nuits, elle débarqua sur le rivage désert d'une petite île. La mouette l'attendait:

    " Brandwen, pendant un an, tu resteras sur l'île des pierres et tu ne parleras qu'aux pierres, jusqu'à ce qu'elles reprennent leur pouvoir."

    Ainsi, Brandwen s'est installée sur l'île.

     

     

    Pendant ce temps, Gurvan la cherchait partout dans le monde. Il fit tous les ports de Bretagne en demandant:

    " N'avez-vous pas vu Brandwen, la plus belle femme de la terre ?"

    Mais personne n'avait entendu parler d'elle.

     

     

    Un an après son départ, une mouette a survolé la barque de Gurvan. Il l'a suivie. Elle l'a conduite jusqu'à l'île aux pierres. Quand Gurvan descendit de sa barque,  la mouette lui dit:


    " Ici vit celle que tu cherches. Tout à l'heure, tu la verras apparaître."

     

    Il l'a attendue, puis il a vu, au loin, sur la dune, une femme marcher. Elle se rapprocha. Elle portait un masque d'or.

     

     

    Il s'est avancé vers elle. Quand ils ont été face à face, Gurvan retira le masque de Brandwen et plongea ses yeux bleux dans ses yeux d'or:

    " Brandwen, je suis venu te chercher."

    Il lui prit la main et la porta sur le bateau.

     

    C'est au milieu de la mer que les vagues et les vents les ont mariés.

    Brandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du mondeBrandwen la plus belle femme du monde

    Voici mon interprétation de cette légende

    un clic pour voir en grand

     

    Brandwen la plus belle femme du monde

     

    « GlorfindelFantasy Elven music »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Juillet à 18:00

    Ma petite fée Morgane, quelle belle légende ? ou histoire vraie qui sait ... 

    Cette histoire est très belle je ne la connaissais pas 

    mais cela me fait penser à une chanson de Pierre Perret     https://www.youtube.com/watch?v=8AwbRUI_3Gw

    lol ... pas aussi féerique que ta création ! 

    Qui est toujours autant magnifique et sublime ... par contre l'orage gronde sur l'océan, les nuages sont noirs  ! 

    c'est plus que magnifique ! c'est extraordinaire ma douce ... que j'aimerais faire comme toi ! mais je n'ai ni ta légendaire patience, ni ton art 

    bravo bravo encore à toi ma douce amie chérie 

    Bonne soirée et bonne nuit à toi 

    Maryline avec des énormes bisous et des léchouilles de Amdo ... et oui !   slurppppppppppp 

     

      • Mercredi 26 Juillet à 18:12

        Bonjour ma petite puce,

         

        tu sais ce que l'on dit, il n'y a pas de fumée sans feu, j'aime à croire qu'une certaine magie a existé et qu'elle existe encore, on garde toutes une âme d'enfant au fond de notre coeur...

        j'irai écouté ta chanson quand je pourrai mettre le son ;) merci beaucoup ;)

        merci pour tous tes compliments mais je pense sincèrement que je ne fais rien d'extraordinaire, il faut juste laisser parler le coeur à  l'esprit et c'est tout

        merci de tout coeur d'apprécier mes articles et mes créations, ça me touche beaucoup.

        merci de ta visite, de ton petit mot, de ton amitié, de tes bisous sans oublier les léchouilles d'Amdo.

        très bonne soirée à toi et douce nuit, pleine de rêves étoilés.

        ♥ Morgane♥

    2
    Mercredi 26 Juillet à 20:29

    Quel beau conte ma puce !!! 

    j'ai été prise dans cette belle histoire jusqu'à la fin . Est-ce vrai? est-ce faux ? va savoir!! 

    mais je suis certaine qu'il s'aimèrent et eurent des enfants

    en tout cas , je l'espère !! l'amour peut être très beau 

    gros bisous Morgane , merci

    3
    Jeudi 27 Juillet à 09:05

    Bonjour Morgane

    Quelle jolie histoire, elle est de ton imagination

    Ou une histoire vraie?

    Ta création est magnifique, bravo

    Bonne journée et gros bisous.R.♥

    4
    Jeudi 27 Juillet à 11:59

    Vos  mots.Oh! oui plein de Tendresse pour cette légende incroyable...Moi

    je ne suis jamais septique sur ces choses là et ce que l'on appelle légende,

    vient bien de quelque part...j'aime à croire ces choses là...

    Cette histoire me conforte dans ce que je ressens quand tu parles si joliment

    de cette merveilleuses Bretagne...Il y règne des choses si fortes,que chaque

    rocher et paysage parlent ensemble du déjà vécu...

    Je sais que j'aimerai ces régions qui racontent des histoires et moi grande

    rêveuse que je suis,je sais que je ressentirai cette force d'Amour du moindre

    endroit qui épouse mon regard.J'aime à penser que je connais Morgane

    et que nous programmons des choses pour faire rêver encore et encore,

    nos Amis qui le désirent..Merci petite Fée de m'emporter gentiment

    dans ce monde que j'aime.

    Ta création est d'une grande beauté et montre que le pouvoir des Fées

    existe toujours.

    Belle journée Douce Morgane..continue à nous emporter dans tes légendes..moi j'y suis

    et j'en rêve ...Plein de gros Bisous...a Très vite***

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :